AAH : découvrez la liste des maladies qui ouvrent droit à cette aide essentielle

L'Allocation Adulte Handicapé (AAH) représente une aide financière vitale, destinée aux personnes handicapées en France.

Qu’est-ce que l’AAH et qui peut en bénéficier ? #

Son objectif principal est d’assurer un revenu minimum pour les individus dont le handicap affecte significativement la capacité de travail et l’intégration sociale.

Pour être éligible à l’AAH, il est nécessaire d’avoir un taux d’incapacité permanente d’au moins 80 %, évalué par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH). Cette évaluation prend en compte dans quelle mesure le handicap impacte les activités quotidiennes et la participation sociale.

Les pathologies reconnues pour l’accès à l’AAH #

Certaines maladies spécifiques ouvrent le droit à l’AAH, incluant des affections physiques et mentales diverses. Par exemple, les états dépressifs sévères, l’autisme, et même des maladies graves comme le cancer sont pris en compte. La sclérose en plaques figure également sur cette liste.

À lire Découvrez comment les aides comme l’AAH, le RSA et la prime d’activité transforment la vie des Français

En plus de ces affections, des troubles comme la paraplégie, l’hémiparésie, la cécité, ou encore des maladies mentales graves telles que la schizophrénie ou les troubles bipolaires, peuvent également rendre une personne éligible à cette aide. Chaque cas est minutieusement étudié par la CDAPH pour assurer une évaluation juste de l’impact du handicap.

Vous pensez tout savoir sur l’AAH avec un taux d’incapacité de 50 à 80% ? Découvrez les nouveaux montants de 2024 !

Procédures pour obtenir l’AAH : un guide simplifié #

La demande d’AAH se fait auprès de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). Le processus implique la soumission d’un dossier comprenant des pièces d’identité, des justificatifs de ressources, et des certificats médicaux détaillant le handicap.

Une fois le dossier soumis, la CDAPH prendra en charge son évaluation afin de déterminer l’éligibilité à l’AAH. Si approuvée, l’allocation est versée mensuellement, avec des révisions régulières pour s’assurer que les conditions d’éligibilité sont toujours remplies.

Liste des maladies souvent éligibles à l’AAH :

À lire Des milliards d’aides sociales non réclamées en France : découvrez maintenant comment les obtenir facilement

  • Sclérose en plaques
  • États dépressifs majeurs
  • Autisme
  • Cancer
  • Dyslexie
  • Paraplégie et autres handicaps physiques majeurs
  • Schizophrénie
    • Maladie de Parkinson

Il est essentiel de comprendre que la liste des maladies éligibles à l’AAH n’est pas exhaustive et que d’autres conditions peuvent aussi ouvrir des droits sous certaines conditions. L’important est de bien documenter l’impact du handicap sur la vie quotidienne lors de la demande. Cela permettra à la CDAPH d’évaluer avec précision la nécessité de l’AAH dans le cadre du soutien aux personnes handicapées.

Congo Politis est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

26 avis sur « AAH : découvrez la liste des maladies qui ouvrent droit à cette aide essentielle »

Partagez votre avis