Alerte fraude : comment les arnaqueurs utilisent le paiement sans contact pour vous voler dans les transports

Imaginez-vous tranquillement en train de voyager dans les transports en commun, et soudain, sans même vous en apercevoir, vous devenez la cible de fraudeurs habiles.

Une nouvelle menace pour votre portefeuille #

L’UFC-Que Choisir, reconnue pour son engagement indéfectible envers les consommateurs, tire la sonnette d’alarme sur une arnaque montante liée au paiement sans contact.

Cette méthode, si pratique au quotidien, est malheureusement aussi devenue un vecteur privilégié pour des escroqueries ingénieuses. Le montant des transactions sans contact ayant été récemment augmenté à 50 euros, les fraudeurs n’ont pas tardé à exploiter cette opportunité pour s’enrichir illicitement.

Comment un simple appel a changé leur destin dans Pékin Express : l’histoire inédite de Laura et Romain

Les lieux publics, terrains de jeu des escrocs #

L’association de défense des consommateurs met en lumière les lieux publics, notamment les transports en commun, comme étant les zones de prédilection des fraudeurs. Leur stratégie est bien rodée : se fondre dans la masse et utiliser des terminaux de paiement mobiles pour débiter discrètement les comptes des usagers.

À lire Paiement sans contact : cette arnaque fait des ravages dans les transports en commun

La proximité nécessaire à la technologie NFC (communication en champ proche) facilite grandement leur manœuvre. Les fraudeurs se servent de cette technologie pour scanner et débiter les cartes des passagers sans que ceux-ci ne s’en aperçoivent, transformant chaque voyage en un risque potentiel de vol.

Découvrez ce que les enfants d’André Dussollier lui reprochent le plus souvent

Des conseils pratiques pour se protéger #

Face à ce fléau, l’UFC-Que Choisir n’est pas avare de conseils pour sécuriser vos moyens de paiements. Parmi les solutions suggérées, l’utilisation d’accessoires anti-ondes se détache. Ces étuis, qui bloquent les signaux RFID/NFC, sont devenus essentiels pour quiconque souhaite protéger efficacement ses cartes bancaires.

De plus, l’association recommande l’usage de matériaux simples comme le papier d’aluminium, une solution économique et à portée de main pour blinder vos cartes contre les intrusions non désirées. Envelopper votre carte dans ce matériau peut créer une barrière protectrice contre les scans indésirables.

  • Investissez dans un étui anti-ondes.
  • Enveloppez vos cartes dans du papier d’aluminium.
  • Vérifiez régulièrement vos comptes bancaires pour toute activité suspecte.
  • En cas de fraude, contactez immédiatement votre banque pour bloquer votre carte et entamer les démarches de remboursement.

En somme, l’effervescence des lieux publics et la commodité des paiements sans contact peuvent malheureusement servir les desseins malveillants des fraudeurs. Toutefois, avec les bons réflexes et les accessoires appropriés, il est possible de se prémunir contre ces dangers. L’UFC-Que Choisir continue de jouer un rôle crucial dans l’éducation des consommateurs à ces menaces contemporaines, assurant ainsi une meilleure sécurité pour tous dans l’utilisation quotidienne de leurs cartes bancaires.

À lire Augmentation de votre pension Agirc-Arrco : découvrez combien vous allez gagner et comment en bénéficier

Congo Politis est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

27 avis sur « Alerte fraude : comment les arnaqueurs utilisent le paiement sans contact pour vous voler dans les transports »

  1. Est-ce que quelqu’un a vraiment été victime de ce genre d’arnaque? J’ai du mal à croire que ça soit si répandu.

    Répondre

Partagez votre avis