L’horreur se dévoile à Gaza: l’hôpital al-Chifa, une tombe à ciel ouvert selon l’OMS

L’hôpital al-Chifa, le plus grand établissement médical de Gaza, se trouve aujourd'hui dans un état de désolation totale.

L’effroyable réalité de l’hôpital al-Chifa à Gaza #

Ce qui était autrefois un pilier du système de santé de la région n’est plus désormais que ruines et désolation. Cette tragique transformation a été provoquée par une récente opération israélienne, laissant l’hôpital en cendres, souligne l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Selon un rapport de l’OMS, l’établissement médical ne compte plus un seul patient en son sein. À l’extérieur des services d’urgence et des bâtiments administratifs, des tombes peu profondes ont été creusées, exposant les corps partiellement enterré. La présence de ces sépultures improvisées et l’odeur putride qui y règne témoignent de l’ampleur de la catastrophe.

Des conditions de survie inhumaines pour les patients et le personnel soignant #

Le témoignage apporté par le directeur intérimaire de l’hôpital est glaçant. Durant l’offensive, les patients et le personnel ont dû endurer des conditions de vie atroces. Privés des nécessités les plus élémentaires comme la nourriture, l’eau et l’hygiène, ils ont été contraints de se déplacer d’un endroit à l’autre sous la menace. L’OMS déplore la mort d’au moins vingt patients pendant cette période.

À lire Voici les invités sensationnels du 21 avril 2024 chez Laurent Delahousse qui vous éblouiront

L’enorme travail de rétablissement des services essentiels entrepris après le premier assaut contre l’hôpital semble aujourd’hui vain. La destruction de l’hôpital al-Chifa paralyse dangereusement l’accès aux soins vitaux pour les habitants de Gaza, exacerbant une crise humanitaire déjà critique.

La crise sanitaire s’aggrave à Gaza #

Le rapport de l’OMS indique que sur les 36 principaux hôpitaux que compte Gaza, seuls dix restent partiellement fonctionnels. Cette défaillance massive du système de santé met en lumière les conséquences désastreuses des affrontements sur l’accès aux soins médicaux d’urgence pour la population civile.

La situation nécessite une réponse internationale urgente pour prévenir une crise humanitaire d’une ampleur encore plus grande. La communauté internationale est appelée à intervenir pour apporter le soutien nécessaire à la reconstruction et à la réhabilitation des infrastructures sanitaires de Gaza.

  • Des corps partiellement enterrés à l’extérieur de l’hôpital.
  • Des patients maintenus dans des conditions épouvantables.
  • La majorité du matériel médical endommagé ou réduit en cendres.
  • Seuls 10 hôpitaux sur 36 encore opérationnels à Gaza.

FAQ:

  • Quelle est l’ampleur des dégâts à l’hôpital al-Chifa ?
    L’hôpital al-Chifa de Gaza a été gravement dévasté, laissant les bâtiments détruits et le matériel anéanti.
  • Quelles sont les conséquences immédiates de cette situation ?
    Le manque d’accès aux soins médicaux essentiels menace la santé de milliers de personnes à Gaza.
  • Comment l’OMS a-t-elle réagi face à cette situation ?
    L’OMS a publié un rapport alarmant et appelle à une réponse internationale urgente.
  • Combien d’hôpitaux restent fonctionnels à Gaza ?
    Seuls 10 sur 36 hôpitaux sont encore partiellement en mesure d’offrir des services médicaux.
  • Quelles aides sont nécessaires pour Gaza en ce moment ?
    Gaza a un besoin urgent de soins médicaux, d’aide alimentaire et d’eau potable.

Congo Politis est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :