Recevez 1 000 euros mensuellement dès mai! Découvrez si vous êtes éligible à l’AAH

Débutant ce printemps, l'allocation aux adultes handicapés (AAH) a bénéficié d'une hausse conséquente, la propulsant au-delà de la barre des 1 000 euros.

L’AAH connaît un bond significatif : un franchissement capital #

Cette évolution représente une aubaine pour ceux qui vivent avec un handicap, établissant un nouveau seuil pour le soutien financier disponible. En avril, une revalorisation de 4,6 % a été appliquée, élevant l’allocation à un montant sans précédent.

Avant cette revalorisation, l’AAH à taux plein se chiffrait à 671,37 euros. Désormais, elle atteint 1 016,05 euros par mois. Un changement notable que les bénéficiaires pourront observer dès le versement de mai. La mise en place de cette mesure accentue l’importance d’une assistance adéquate pour les adultes handicapés, en reconnaissance de leurs besoins et des défis qu’ils affrontent.

Conditions d’éligibilité : qui peut bénéficier de cette augmentation ? #

L’accès à l’AAH, et par extension à cette augmentation, est soumis à des critères précis. Ces conditions incluent l’âge et le revenu du demandeur, ainsi que le niveau de handicap. Les adultes de 20 ans et plus, ou 16 sous certaines conditions, sont éligibles, avec des restrictions concernant les autres revenus éventuels, comme des pensions ou des rentes d’accident du travail, qui ne doivent pas dépasser 1 016,05 euros mensuels.

À lire Voici les invités sensationnels du 21 avril 2024 chez Laurent Delahousse qui vous éblouiront

Les plafonds de revenus varient selon la situation familiale du demandeur. Pour les célibataires sans enfant, le seuil est fixé à 12 192,60 euros annuels, et augmente significativement pour les couples et les familles avec enfants. Une autre condition principale repose sur le taux d’incapacité, exigé à 80 % ou entre 50 et 79 % en cas de restriction substantielle et durable d’accès à un emploi.

Calcul du montant de l’AAH : une adaptation aux situations individuelles #

Le montant final de l’allocation varie selon plusieurs facteurs, principalement les ressources du bénéficiaire. Pour ceux sans aucune ressource, l’AAH atteint son maximum de 1 016,05 euros. Toutefois, en présence d’autres revenus tels que des pensions, l’allocation est ajustée pour combler l’écart jusqu’au montant maximal.

La situation change également pour les bénéficiaires en emploi, pour qui le calcul prend en compte les revenus professionnels. De même, les conditions d’hospitalisation ou d’hébergement influencent le montant perçu. Pour les séjours de moins de 60 jours dans ces structures, le taux maximal est maintenu, au-delà, il diminue de 30 %.

  • Les personnes sans autres revenus reçoivent l’AAH pleine.
  • La différence est compensée pour ceux qui perçoivent autres revenus.
  • Des ajustements sont faits pour les bénéficiaires en emploi, hospitalisés ou en maison d’accueil spécialisée.

FAQ:

  • Qui peut prétendre à cette augmentation de l’AAH ?
    Les adultes handicapés répondant aux critères d’âge, de revenu, et de taux d’incapacité spécifiés.
  • Quand la hausse sera-t-elle effective ?
    Le nouveau montant de l’AAH sera appliqué dès le versement de mai.
  • Le montant peut-il varier d’un bénéficiaire à l’autre ?
    Oui, selon les ressources et la situation individuelle de chaque bénéficiaire.
  • Quel est le nouvel montant maximal de l’AAH ?
    1 016,05 euros par mois, après revalorisation.
  • Y a-t-il des cas où l’AAH peut être réduite ?
    Oui, notamment lors d’hospitalisations ou d’hébergements en maison d’accueil spécialisée de plus de 60 jours.

Congo Politis est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :