De la fatigue à la perte de muscle : 7 signaux d’alarme que votre corps pourrait vous envoyer à l’andropause

L'andropause, souvent considérée comme l'équivalent masculin de la ménopause, survient généralement chez les hommes autour de 45 ans.

Qu’est-ce que l’andropause et pourquoi devrait-elle vous concerner ? #

Elle se caractérise par une baisse de la production de testostérone, entraînant divers symptômes qui peuvent affecter significativement la qualité de vie.

Paradoxalement, malgré sa prévalence, l’andropause demeure un sujet peu discuté. De nombreux hommes, se retrouvant face à des changements inexpliqués dans leur corps et leur humeur, éprouvent difficultés et angoisses sans savoir à qui se tourner pour obtenir des réponses.

Les signes cachés que tout homme devrait connaître #

L’Association française d’urologie identifie l’andropause comme un syndrome complexe, menant à des symptômes tels que dysfonction érectile, baisse de libido, bouffées de chaleur, pertes de mémoire, troubles de l’attention et depression. Cependant, certains signaux moins connus méritent également votre attention.

À lire Voici les invités sensationnels du 21 avril 2024 chez Laurent Delahousse qui vous éblouiront

En voici quelques-uns :

  • Une baisse d’énergie et une fatigue persistante, pouvant conduire à une grande irritabilité.
  • Un déclin des capacités intellectuelles, soulignant les effets de l’andropause sur le cerveau.
  • Une perte de masse musculaire significative, malgré un régime alimentaire et un entraînement constants.
  • Un risque accru d’ostéoporose, due à la diminution de la production hormonale.
  • Une prise de masse graisseuse, notamment autour de l’abdomen, même sans changements majeurs dans l’alimentation ou le niveau d’activité physique.
  • Des difficultés à obtenir ou à maintenir une érection, affectant la santé sexuelle.
  • Des sautes d’humeur fréquentes, allant de la morosité à la dépression.

Prendre les devants : comment réagir ? #

Face à ces symptômes, il est crucial de ne pas les ignorer. La première étape consiste à en parler ouvertement avec un professionnel de santé qualifié. Des bilans hormonaux peuvent aider à confirmer le diagnostic d’andropause.

Il existe diverses approches pour gérer les symptômes, allant de changements de style de vie, comme l’exercice physique et une alimentation équilibrée, à des traitements hormonaux de substitution, sous stricte surveillance médicale. Chaque homme est unique, et donc, la stratégie doit être personnalisée.

FAQ:

  • Quel âge pour l’andropause ?
    Généralement, elle débute vers 45 ans, mais cela varie selon les individus.
  • Peut-on prévenir l’andropause ?
    Tandis que le vieillissement est inévitable, un mode de vie sain peut atténuer les symptômes.
  • Les femmes sont-elles concernées par quelque chose de similaire ?
    Oui, les femmes subissent la ménopause, un phénomène bien plus médiatisé.
  • Est-ce que l’andropause affecte la fertilité ?
    Elle peut affecter la fonction sexuelle, mais chaque cas est unique.
  • Les traitements hormonaux sont-ils sûrs ?
    Avec une surveillance rigoureuse, ils peuvent être une option viable pour certains hommes.

Congo Politis est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :