Lupita nyong’o et joseph quinn révèlent leurs défis et surprises en travaillant avec des co-stars peu ordinaires

La préquelle du film "Sans un bruit" intitulée "Sans un bruit : jour 1" a non seulement captivé les spectateurs par son suspense, mais aussi par son casting inattendu : des chats.

Les coulisses surprenantes de « sans un bruit : jour 1 » #

Lupita Nyong’o, connue pour ses rôles intenses, a dû surmonter sa peur des chats pour le film, un défi qu’elle n’avait pas anticipé en acceptant le rôle.

Joseph Quinn, co-star dans le film et plutôt amateur de chiens, a partagé une expérience similaire, bien que moins intense. Contrairement à Nyong’o, Quinn n’avait pas de réticences particulières, mais a dû s’adapter à travailler avec ses co-stars félines, qui étaient imprévisibles et sans aucune formation d’acteur.

Impact du prêt américain sur le projet d’uranium Dasa au Niger : quelles perspectives pour le développement local?

Entre appréhension et adaptation #

Lupita Nyong’o a dû suivre une « thérapie pour chats » avant de pouvoir interagir aisément avec ses nouveaux partenaires. L’actrice a raconté que le réalisateur Michael Sarnoski avait refusé de changer l’animal malgré ses supplications, insistant sur le fait que le chat était essentiel pour le rôle.

À lire Les cris silencieux du Sahara : découvrez la tragique réalité des migrants face à l’oubli

D’un autre côté, Quinn a trouvé l’interaction avec les chats sur le plateau assez rafraîchissante, soulignant comment cela ajoutait une dimension différente à leur jeu d’acteur. Les chats, selon lui, gardaient les acteurs « présents » et réactifs, une compétence cruciale dans un environnement aussi imprévisible.

Les défis économiques en afrique subsaharienne pourraient être plus graves que prévu

Un casting félin qui vole la vedette #

Les chats Nico et Schnitzel ont rapidement conquis le cœur des acteurs et de l’équipe, chacun ayant ses préférences, même si les deux acteurs ont choisi de garder cela secret. Ces co-stars à quatre pattes ont apporté une « autre saveur » au tournage, rendant chaque scène avec eux unique et vivante.

Nyong’o a expliqué comment travailler avec des animaux non formés pouvait être à la fois un défi et un avantage, les forçant à intégrer un niveau supplémentaire d’authenticité et de spontanéité dans leurs performances. Ceci, selon elle, enrichit le film et apporte une dimension supplémentaire aux interactions à l’écran.

  • Lupita Nyong’o a dû vaincre sa peur des chats pour le film.
  • Joseph Quinn, bien qu’aimant les chiens, a trouvé une nouvelle appréciation pour les chats.
  • Les chats Nico et Schnitzel ont ajouté une dynamique unique au tournage.
  • Les acteurs ont dû rester extrêmement présents et réactifs en raison de l’imprévisibilité des chats.

Cette préquelle de « Sans un bruit » promet non seulement de révéler les origines terrifiantes de l’invasion extraterrestre mais aussi d’explorer des dynamiques inédites grâce à la présence de co-stars peu conventionnelles. Le courage et l’adaptabilité de Nyong’o et Quinn, face à leurs craintes et préférences personnelles, témoignent de leur engagement professionnel et de leur capacité à relever de nouveaux défis, rendant « Sans un bruit : jour 1 » un film aussi intrigant dans sa production que dans son intrigue.

À lire Découvrez l’impact de la communauté Wikipédia à Madagascar sur la culture locale

Congo Politis est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

10 avis sur « Lupita nyong’o et joseph quinn révèlent leurs défis et surprises en travaillant avec des co-stars peu ordinaires »

Partagez votre avis